L'Institut Non Linéaire de Nice

 

 

 

L’Institut Non Linéaire de Nice–Sophia Antipolis (INLN) est une Unité Mixte de recherche (UMR 7335) dont les deux tutelles sont l’Université de Nice–Sophia Antipolis (UNS) et le CNRS. C’est un laboratoire qui est rattaché à l’Institut de Physique. Les recherches menées à l’INLN recouvrent un large spectre de la physique et de ses interactions, elles s’orientent selon les axes suivants :

  • Physique théorique ;

  • Physique non linéaire et hors-équilibre ;

  • Dynamique et complexité photoniques ;

  • Optique des cristaux liquides ;

  • Atomes froids ;

  • Systèmes fortement corrélés et gaz quantiques.

Les composantes théoriques et expérimentales du Laboratoire travaillent dans un souci constant d’interactions et d’enrichissements mutuels. Cette confrontation permanente est certainement notre richesse principale et est un guide essentiel pour l’élaboration de notre politique scientifique. Dans cet esprit, l’INLN a des possibilités de croissance encore non exploitées et est prêt à ouvrir ses thématiques de recherche en accueillant, dans un cadre exceptionnel, de nouveaux chercheurs et de nouveaux projets.

Dans le contexte local, l’INLN n’est pas un laboratoire isolé ; la fédération Doeblin est pour nous, un outil dynamique pour stimuler et organiser les collaborations de nos chercheurs avec les physiciens des autres laboratoires de l’UNS, du CNRS et de l’Observatoire de la Côte d'Aur . En particulier, nous entretenons une relation très étroite avec le laboratoire de physique de la matière condensée (LPMC), possiblement les prémices d’un projet scientifique commun. Enfin l’implantation sur le site de Sophia-Antipolis nous ouvre un champ d’interactions (encore largement non exploitées) avec le tissu industriel local.

 

 

 

 

Voir aussi : L'INLN à Sophia Antipolis (autour de l'INLN en images).